top of page

Différence entre coloration classique et coloration végétale



Comprendre ce qu’est la coloration chimique


Pour bien comprendre qu’est ce que la coloration végétale, il est d’abord nécessaire de comprendre comment fonctionnent les colorations classiques, qui représentent plus de 95% des colorations capillaires réalisées aujourd’hui.


La coloration chimique ou coloration d’oxydation est basée sur un phénomène chimique : l’oxydation.


Les produits utilisés sont à base d’ammoniaque, d’eau oxygénée et de colorants artificiels. Ceux-ci ouvrent les écailles du cheveu et détruisent la mélanine, ces pigments naturels qui donnent leur couleur aux cheveux. Les cheveux sont donc décolorés. Simultanément, des pigments de synthèse les recolorent, se substituant ainsi aux pigments naturels.


Source : La Coloration végétale, Bénédicte Boisdron et Véronique Montel, éditions Vigot


La coloration chimique : des effets incertains sur la santé


La fibre capillaire est transformée en profondeur, de manière irréversible et agressive, puisque l’action alcaline nécessaire à l’ouverture des écailles du cheveu le déstructure et modifie fortement son pH. Après une utilisation prolongée, la chevelure perd son élasticité, sa brillance et devient fragile. Par ailleurs, les substances utilisées pénètrent jusqu’au sang, par l’intermédiaire de la racine du cheveu.

Bien que la nocivité de la coloration chimique fasse toujours débat, scientifiques et médias évoquent des effets inquiétants : perturbateurs endocriniens, hypersensibilisation, allergies à répétition, problèmes respiratoires, etc.

Face à la pression médiatique, des fabricants remplacent les produits les plus polémiques (notamment l’ammoniaque) par d’autres probablement tout aussi nocifs. D’autres usent d’allégations « sans … » afin de détourner l’attention des consommateurs et de les induire en erreur.



Le principe de la coloration végétale


La coloration végétale : un fonctionnement atypique

Aux antipodes de la coloration chimique, il y a la coloration végétale et 100% naturelle, réalisée uniquement à base de plantes. Celle-ci ne fonctionne pas sur un principe d’oxydation, n’ouvre pas la fibre capillaire et ne pénètre pas en son cœur : elle se fixe en surface et gaine le cheveu sans modifier son pH.


Des poudres de plantes, sans rien d’autre

Il s’agit de poudre de plantes (principalement henné et indigo) que l’on mélange à de l’eau chaude pour former une pâte onctueuse. Celle-ci est appliquée sur la chevelure et va ainsi permettre aux pigments naturels de se fixer sur la paroi du cheveu (ou cuticule).




bottom of page